Simplification
du CPAS

Fusionner les 19 CPAS en un seul CPAS créerait non seulement une solidarité accrue entre les communes riches et les communes pauvres de Bruxelles, mais ferait diminuer fortement les tracas administratifs. Le personnel du CPAS perdrait déjà moins de temps pour déterminer si une personne habite ou non sur son territoire. Dans l’attente de la fusion, il faut mieux collaborer : le transfert des dossiers en cas de déménagement doit être automatique, sans nouvelle admission. Par ailleurs, il n’y a actuellement pas de méthode de travail claire et uniforme entre les différents CPAS de la Région bruxelloise. Il règne une sorte de toile bureaucratique qui semble parfois être appliquée de manière arbitraire. Le CPAS de Bruxelles doit prendre l’initiative de travailler avec les 18 autres CPAS à une simplification et uniformisation des procédures.