Réalisation d'un inventaire des immeubles inoccupés

Actuellement, la Ville n’a pas d’aperçu complet des immeubles inoccupés sur son territoire (uniquement les habitations, pas les bureaux, entrepôts, etc.). Sans un inventaire complet, la taxe sur les immeubles inoccupés perd en efficacité et on ne peut pas développer de vision globale d’avenir sur l’utilisation de l’espace urbain. Cette liste des immeubles inoccupés doit être rendue publique. La Ville est les autres pouvoirs publics doivent oser être transparents quant à l’inoccupation de leurs propres biens immobiliers (souvent, ils font partie des plus mauvais élèves de la classe. Les immeubles publics inoccupés peuvent être mis, pour un coût faible, à disposition d’initiatives de logements sociaux (par exemple : Développement social) pour y développer des projets de logement temporaires pour des ménages aux faibles revenus.