Revalorisation des gardiens de la paix

Nous plaidons pour une revalorisation totale de la fonction de gardien de la paix. Il ou elle doit devenir un véritable régisseur de quartier, l’intermédiaire entre les habitants et la ville/la police : il ou elle signale les problèmes, renvoie les habitants vers le bon service, les aide lors de la mise sur pied de projets et se voit également attribuer la compétence de rédiger des P.V. pour les infractions relative à la propreté publique.